Les Vignobles Paloumey primés par le Guide Hachette des Vins 2016

Publié le : 23/09/2015 12:02:31
Catégories : Presse

Les Vignobles Paloumey primés par le Guide Hachette des Vins 2016

Nous avons le plaisir de partager avec vous les notes attribuées aux vins des Vignobles Paloumey par le dernier Guide Hachette des Vins 2016 !

  • Château Paloumey 2012** (2 étoiles)

Un joli terroir sablo-graveleux entre les crus classés La Lagune et Cantemerle. La propriété a connu des heures de gloire au XIXes., avant de péricliter après la crise phylloxérique et de renaître au XXes. L’histoire serait banale si, à l’origine de sa résurrection, on ne trouvait une femme, qui plus est viticultrice dans le Blayais. Martine Cazeneuve a franchi l’estuaire en 1990 pour acquérir ce cru de 32ha qui avait perdu vignes et chai.

Valeur sûre de l’appellation, ce cru signe un 2012 qui ne ternira pas son image. D’une jolie teinte cerise, ce haut-médoc réjouit de bout en bout. Il s’ouvre sur un bouquet fin et complexe de fruits noirs et d’épices. Il poursuit sur un palais dense, suave et charnu, structuré avec élégance par des tanins veloutés qui témoignent d’une extraction fort bien menée ; la finale est longue et le boisé parfaitement ajusté.

Garde : 2019-2023 / Accord : carré d’agneau en croûte

  • Château La Garricq 2012 *(1 étoile)

Complément moulisien du Ch.Paloumey (haut-médoc) acquis en 1993 par Martine Cazeneuve, ce cru, jadis appelé Ch. Des Graves de Guitignan Brillette, bénéficie d’un beau terroir, avec des graves garonnaises et une couche argilo-marneuse reposant sur un lit de pierres.

La robe très sombre est riche de promesses, comme le bouquet qui offre une palette complète : pain grillé, torréfaction, épices, cassis, légèrement confituré. Equilibré, le palais ne déçoit pas, avec une attaque souple et suave, du volume et une belle évolution autour des tanins fins, garants d’un bon potentiel de garde.

Garde : 2018-2023 / Accord : Aloyau de bœuf

  • Château La Bessane 2012

Complément margalais du Ch.Paloumey (haut-médoc), ce petit cru de 2.4ha situé non loin de Prieuré-Lichine, a été repris en 1993 par Martine Cazeneuve. Il tire son originalité de la place importance qu’occupe le petit verdot dans l’encépagement.

Fidèle à la tradition du cru, le petit verdot entre à hauteur de 21% dans ce 2012 d’un beau rouge limpide et intense, au bouquet non moins soutenu de cerise burlat et de pain grillé. Bien équilibrée, la bouche se révèle douce et soyeuse, portée par des tanins fins témoignant d’une bonne extraction et par une agréable fraîcheur.

Garde : 2018-2022 / Accord : médaillon de veau